Quelles garanties doit proposer l’assurance professionnelle d’un couvreur ?

Un couvreur est un artisan spécialisé dans la pose ou l’entretien ou la réparation de la couverture (ardoise, bardeaux, bitume, chaume, liteau, tôle, tuile, volige, zinc, etc.) étanche sur la toiture ou des ouvrages garantissant la résistance isothermique ou climatique du bâtiment. De telle activité s’organise en petites équipes, s’exerce en plein air et doit se conformer aux règles de sécurité et techniques pour plus de professionnalisme. C’est pourquoi, sa profession doit être couverte par une assurance professionnelle couvreur tout comme les autres artisans.

Caractéristiques d’une assurance professionnelle d’un couvreur !

Pour commencer, l’assurance professionnelle d’un couvreur correspond en partie à celle des artisans. Ensuite, il s’agit d’une assurance obligatoire et décennale prévue dans le cadre du Code des assurances relatives aux ouvrages de bâtiment. Puis, suivant son statut, il peut bénéficier d’une assurance dommages ouvrage ou celle de responsabilité décennale obligatoire. Aussi, la souscription à une assurance professionnelle d’un couvreur ne peut inclure des clauses limitant l’indemnité.

De plus, il peut s’exposer à une amende ou à une peine d’emprisonnement prévue dans le code des assurances pour défaut de souscription d’un contrat d’assurance s’y rapportant.

En outre, cette assurance constitue une garantie au profit du propriétaire de l’immobilier et le couvreur en cas de survenance de dommage lié à la charpente ou toiture ou menuiserie. Par ailleurs, cette garantie s’applique après constatation des éventuels vices de construction ou de malfaçon liés à la toiture et compromettant son étanchéité ou sa solidité.

Conseil pour souscrire à une assurance professionnelle d’un couvreur !

Tout d’abord, vous devez privilégier de la technique de la bouche-a-oreille pour souscrire à une assurance professionnelle d’un couvreur depuis une compagnie d’assurance de qualité.

Ensuite, vous devez bien scruter sur : la réputation de ladite compagnie, sa certification, les différentes garanties obligatoires disponibles, la santé financière de l’entreprise à vérifier en ligne ou auprès du tribunal du commerce, l’attestation de garantie décennale, la possibilité de prendre en charge les pénalités de retards d’exécution des travaux, l’attestation d’étanchéité ou de solidité des ouvrages à la fin du chantier pour garantir les risques de malfaçons ou de vice de construction de la toiture, la disposition d’une assurance RCP, la copie du contrat d’assurance avec les coordonnées professionnelles de son assureur, le montant de la cotisation, la qualité de l’assureur, d’ouverture et de fin de chantier, la zone de couverture du chantier et l’ensemble des activités.

Veuillez également comprendre le moment idéal (avant DOC) pour y souscrire, le choix de l’assurance, la possibilité de souscrire en ligne, la validation du devis et la confirmation de l’assureur…

Différentes garanties destinées à l’assurance professionnelle d’un couvreur !

Il existe différents dommages couverts par l’assurance professionnelle d’un couvreur.

De primes abords, la garantie civile décennale contre les dommages importants subis par les toits dans le cadre d’une construction neuve ou d’une rénovation de l’immobilier.

Il peut donc s’agir de vice caché ou de malfaçon durant la conception ou pose ou réalisation de toiture ou charpente et constatée lors de la réception des travaux. Ce qui peut compromettre l’étanchéité ou la solidité du bâtiment. Par exemple : affaissement de la charpente, fissure résultant du ravalement des murs, infiltration d’eau par les toits ou encore de la fuite d’eau dans les toits de la terrasse défectueux…

Puis, la garantie couvre également les différents désordres constatés dans les 10 ans de la réalisation des ouvrages.

En outre, vous pouvez également profiter d’une garantie de protection juridique et de celle multirisque habitation pour prévoir les risques de dégât des eaux ou de foudre ou d’explosion, d’incendie ou autre catastrophe naturel climatique (inondation, grêle, tempête, mouvement de terrain, etc.).

Quelles spécificités attendre de votre assurance pour un utilitaire à usage professionnel ?
Le top 3 des métiers qui bénéficient d’assurances étonnantes