Comment le FAS peut-il être utilisé pour optimiser les investissements ?

assurance

Publié le : 13 juillet 20236 mins de lecture

Mais comment peut-on se servir du FAS pour optimiser les investissements ? Lancée suite à la publication de la lettre circulaire 15/3 du Commissariat aux Assurances le 24 mars 2015, le FAS ou fonds d’assurance spécialisé offre de nombreuses opportunités aux souscripteurs en quête d’une solution de gestion de patrimoine flexible et adaptée à leurs besoins. En tant que support d’investissement, le FAS est une solution attractive offrant une grande souplesse et de réels avantages. Nous expliquons ici les spécificités du FAS et de quelle manière il peut être optimisé lorsqu’il est utilisé judicieusement.

Qu’est-ce que le FAS ?

Le FAS est un fonds interne d’une compagnie d’assurance autre qu’un fonds interne dédié (FID) qui est rattaché à un contrat d’assurance-vie en unités de compte. Alors que le FID est administré par un gestionnaire discrétionnaire et qu’il exige une contribution minimale de 125 000 euros, le FAS n’est pas soumis à ce type de limitation réglementaire. Le preneur peut choisir parmi une large gamme d’actifs et de produits en tenant compte de la politique d’investissement. Le fonds d’assurance spécialisé peut être à lignes directes ou non. Dans le cadre d’un FAS au sein d’un contrat d’assurance-vie, les actifs du fonds sont déposés sur un compte mis à part. Ce compte ségrégué doit être ouvert dans les livres d’une banque dûment accréditée par le Commissariat aux Assurances et assurant la fonction de banque dépositaire de fonds. Généralement, le FAS ne comprend aucune garantie de rendement et ne sert de support qu’à un seul contrat. Il s’agit souvent d’un produit dans lequel le souscripteur d’assurance prend en charge le risque d’investissement lorsque celui-ci est comparé à des produits réputés tels que le « Fonds-Euro » français.

Quelles sont les spécificités d’un FAS ?

Les deux particularités majeures du FAS sont le fait qu’il ne sert de véhicule d’investissement que pour un seul contrat d’assurance vie et le fait qu’il permet au souscripteur de choisir lui-même les actifs sous-jacents qui doivent constituer son portefeuille. Ainsi, l’investisseur jouit d’une grande liberté avec ce fonds. Toutefois, il doit être sûr que sa sélection correspond bien à ses objectifs ainsi qu’à son degré de tolérance au risque. En effet, il est l’unique interlocuteur des différentes médiations qui seront éventuellement opérées. Parmi les différentes classes d’actifs on a : les titres vifs (actions et obligations), les parts d’OPCVM, les produits alternatifs ou fonds non côtés (private equity). Les autres spécificités à retenir sont :

· une seule devise doit être définie.

· Il est accessible sans condition de patrimoine financier.

· Une banque dépositaire doit être forcément sélectionnée.

· Plusieurs fonds d’assurance spécifiques peuvent être ouverts au sein d’un seul contrat.

· L’investisseur peut demander une gestion concertée pour l’accompagner dans ses choix.

Comment le fonds d’assurance spécialisé peut-il être utilisé pour optimiser les investissements ?

L’un des principaux avantages qui permettent de maximiser le FAS est que le souscripteur sélectionne les investissements sous-jacents. Par conséquent, il représente le principal décideur pour ce qui est des investissements sous-jacents liés à son contrat d’assurance. Le Fonds d’assurance-vie spécialisé est le placement incontournable qui permet de construire et de valoriser votre patrimoine, peu importe votre âge ou votre profil d’épargnant. L’investisseur peut aménager la composition de son capital en regroupant plusieurs stratégies et diverses sortes d’actifs. Son portefeuille peut donc rapidement augmenter en fonction de sa vie personnelle, des objectifs de placement qu’il poursuit ainsi que des conditions du marché. En outre, le FAS garantit une grande souplesse et une réelle flexibilité pour les futurs projets. Le client est en mesure d’alimenter son contrat à son rythme grâce à des versements libres, non seulement en termes de montant, mais aussi de fréquence, sans avoir la contrainte d’un plafond. Cette flexibilité permet de s’approprier les opportunités d’investissement et de générer un portefeuille très diversifié permettant de réduire les risques et d’optimiser les rendements potentiels. Le FAS assure une fiscalité avantageuse sur les gains ainsi que des avantages successoraux. Cette approche offre un intérêt important en termes de coûts qui permet d’optimiser le FAS. En fait, l’adhérent qui souhaite opter pour une telle solution n’aura plus à faire face aux charges supplémentaires qui s’appliquent au portefeuille géré de manière discrétionnaire par les gestionnaires d’actifs. Qu’il s’agisse des limited partners ou des investisseurs, dans un fonds de placement, tous sont à la recherche de la rentabilité. Le calcul de la performance constitue donc une importance capitale. La rentabilité de l’investissement est définie en termes d’unités monétaires. Si le rendement nominal est en dessous du taux d’inflation, le rendement réel est négatif. À contrario, s’il est plus élevé, le rendement réel est positif.

Assurance habitation et vol de clés : Comment être couvert en cas de perte ou de vol ?
Quelles sont les villes de France les moins chères ?

Plan du site